POURQUOI VOUS DEVRIEZ LAISSER VOTRE ENFANT JOUER AVEC SA NOURRITURE

Le développement du goût et l'apprentissage de l'autonomie passent par les 5 sens !

Vous souvenez-vous de ces moments où l'on vous disait de ne pas jouer avec votre nourriture lorsque vous étiez enfant ? Eh bien, les experts pensent aujourd'hui qu'il s'agit de l'un des meilleurs moyens pour l'enfant de développer des habitudes alimentaires saines dès le plus jeune âge !

assiette diversification menée par l'enfant bébé en bambou ventouse écologique naturelle

Le professeur Charles Spence déclare ainsi : "Les parents devraient laisser leurs enfants jouer avec leur nourriture et les laisser grandir pour l'apprécier. En autorisant les enfants à jouer avec la nourriture, ces derniers ont plus de chance de goûter de nouveaux aliments et sont moins susceptibles de développer des phobies alimentaires."

Regarder, toucher, sentir.

1. Laissez simplement votre enfant regarder, toucher et sentir les aliments qu'il n'aime pas, sans l'obliger à les manger. Laissez-le se familiariser avec différents aliments ! Les études suggèrent qu'une exposition aux fruits et légumes dès le plus jeune âge augmente les chances de les apprécier.

Couleur, variété, texture.

2. Rendez les repas agréables à l’œil. Couleurs, variété, textures : plus c'est attrayant, mieux c'est ! Une assiette qui est visuellement plaisante, sera plus attirante pour un bambin qu'une simple bouillie marron.

vaisselle assiette renard bambou ventouse enfant bébé DME diversification alimentaire

Spécial, amusant, excitant.

3. Laissez votre enfant avoir sa propre vaisselle, unique et ludique. Ajouter du fun à table est le meilleur moyen de faire du repas un moment enjoué lors duquel il s'essaiera à de nouvelles saveurs. Mieux encore, incluez-le dans la prise de décision en le laissant trancher entre deux aliments nouveaux à goûter et en le laissant choisir son assiette ou ses couverts (n'oubliez pas d'aller faire un tour dans notre catégorie vaisselle !).

Musique, goût.

4. Saviez-vous que la musique peut influencer notre perception des saveurs et rendre les repas plus agréables pour les enfants ? 

Ces astuces ne conduiront pas votre bout de chou à goûter tout ce qui se trouve dans son assiette, mais il sera moins focalisé sur la nouveauté des aliments que vous tentez de lui faire découvrir. Elles aideront également à détendre l'atmosphère et à faire disparaître l'anxiété lors des repas.

Souvenez-vous qu'un enfant a généralement besoin de goûter un aliment entre 10 et 15 fois avant de l'intégrer pleinement à son alimentation. Soyez patient(e)s et surtout n'abandonnez pas !


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés